• Stop au Gender à l’Ecole. Parents et enseignants ensemble pour
    le respect de l'identité et de l'intimité des enfants.

  • Mon référent vigigender :

    Trouver votre correspondant local

FAQ

 

Que faire si je constate qu’un enseignement, une intervention, un livre, une activité…est fondé sur le Gender ?

1-      Identifiez si possible d’autres parents d’élèves qui partagent votre opposition. Il est important de ne pas rester seul.

2-      Si un parent Relais VigiGender existe sur votre école, informez-le. Il vous aidera à informer la Direction du désaccord de parents et à définir les actions à entreprendre.

3–    Sinon, contactez l’association de parents d’élèves de l’école. Décidez ensemble des actions à entreprendre, notamment vers la Direction.

Si l’association de parents d’élèves ne souhaite pas coopérer, demandez un rendez-vous entre le professeur, et si besoin le Directeur, et quelques-uns des parents identifiés, et informez votre référent VigiGender. Il pourra vous donner des outils pour agir, en particulier des modèles de courrier à adresser au Directeur de l’école.

 

Quels mots-clés permettent de savoir qu’il s’agit bien de Gender ?

Egalité garçons-filles, égalité hommes-femmes

Lutte contre les stéréotypes, déconstruction des stéréotypes

Lutte contre l’homophobie, lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle.

Et encore tous les mots du langage du Gender.

 

Je ne suis pas parent d’enfant scolarisé. Comment puis-je aider ?

Voir rubrique « Je veux aider »

Est-ce nécessaire de monter des Relais VigiGender dans les écoles privées sous contrat ?

Les témoignages reçus montrent que les écoles privées ne sont pas épargnées par le Gender. Une des raisons à cela est que tous les enseignants et les directeurs d’établissement ne connaissent pas cette idéologie et a fortiori ses modes de diffusion à l’école, via notamment les livres, les associations…

Un des rôles primordial du relais VigiGender est donc d’informer sur le Gender et sa diffusion à l’école. Informer les parents, mais aussi les enseignants et les directeurs d’école qui ne seraient pas informés.

Par ailleurs, il peut arriver qu’un professeur ait une initiative personnelle (enseignement, activité, livre) qui relève du Gender sans que la Direction en soit informée.

Enfin, dans le cadre du plan égalité filles-garçons qui sera mis en place à partir de novembre 2014, tous les nouveaux professeurs seront formés à l’égalité filles-garçons, dans le sens de l’indifférenciation des sexes.

 

Quelle est la place du Relais VigiGender par rapport aux associations de parents d’élèves ?

Le Relais VigiGender, c’est un parent informé et vigilant, ou plusieurs parents qui se regroupent pour être vigilants ensemble sur leur école. Ils doivent agir dans la mesure du possible en concertation avec les associations de parents d’élèves. La première tâche du relais est d’informer les associations sur le Gender et sa diffusion à l’école.  Si les associations de parents d’élèves sont conscientes des dangers du Gender, alors le relais VigiGender travaillera avec elles pour informer les parents et enseignants, pour être vigilants ensemble.

Si les associations refusent de coopérer, le Relais VigiGender agira seul, avec l’ensemble des parents vigilants, toujours dans un esprit de bienveillance, au service du bien des enfants.